• Vente et acquisition de résidences secondaires

Non. Vous pouvez évaluer, mettre en marché, faire visiter et négocier les offres de votre propriété sans l’aide d’un courtier immobilier. Toutefois, gardez à l’esprit que 89% des vendeurs* utilisent les services de courtage immobilier et trouvent que l’expertise, le temps économisé, l’absence des maux de têtes dû aux possibles négociations ardues, qualification des prospects, paperasse parfois complexe, etc… est des plus rentables. Les montants de vente plus élevés** valent amplement le coût de la commission. Bien sûr, nous sommes partial!

Ça dépend. Quelles améliorations ou rénovations avez-vous effectuées? Comment les prix ont-ils changé dans votre quartier au cours de la dernière année? Existe-t-il une demande pour votre type de propriété? Historiquement, il faut trois ans aux acheteurs pour compenser les coûts liés à l’achat et à la vente. La première chose à connaître est la valeur marchande actuelle de votre propriété. Ensuite vous pouvez soustraire les montants relatifs pour ainsi voir si il y aura une possible perte ou gain.

Certains vendeurs préfèrent ne pas avoir de signe «à vendre» sur leur pelouse. Bien que vous ayez le droit de demander «pas de pancarte», gardez à l’esprit que l’exposition aux acheteurs est essentielle pour obtenir le meilleur prix pour votre maison. Vos voisins aiment déjà votre quartier – pourquoi ne pas leur faire savoir que votre maison est à vendre pour qu’ils puissent en parler à leurs amis et à leur famille?

Lors de la budgétisation du coût de la vente de votre maison, vous devrez prendre en compte les coûts de staging et de préparation, la rétribution immobilière, les frais de notaire et potentiellement une pénalité hypothécaire.

Les coûts de staging varient en fonction de la quantité de travail requise et du nombre d’accessoires ou de pièces de mobilier à louer et peuvent aller de quelques centaines de dollars à des milliers de dollars. Certains courtiers (nous inclus) disposent d’un inventaire de mobiliers et accessoires qu’ils prêtent à leurs clients, ce qui réduit considérablement le coût de staging. Une préparation efficace peut faire une différence significative par rapport au prix vendu, même si vous devriez toujours avoir une conversation franche avec votre courtier pour savoir ce qui pourrait valoir la peine de dépenser de l’argent et du temps avant de commencer le processus.

En règle générale, nous croyons à l’inspection pré-vente des propriétés. Découvrir les problèmes potentiels de votre maison avant qu’elle ne soit mise en vente vous donnera le temps d’y remédier, ou encore de les inclure dans votre prix demandé. De plus, cela permet au vendeur d’être mieux outillé devant un rapport d’inspection d’un acheteur cherchant une diminution de prix agressive.

Statistiquement, les portes ouvertes représentent 4% des ventes de maisons, bien que les statistiques de nos équipes soient nettement plus élevées (12-15%). En tant que vendeur, vous voulez que les acheteurs puissent facilement voir votre maison, et les portes ouvertes sont l’un des moyens les moins intimidants pour les acheteurs de le faire. Bien sûr, vous aurez quelques voisins curieux chez vous, mais un bon courtier immobilier pourra concentrer ses efforts de vente sur les acheteurs potentiels.

Dans presque toutes les circonstances, nous recommandons une journée visite libre bien annoncée le premier week-end de la vente. Notez que les portes ouvertes pour les condos sont un peu moins populaires en raison des similitudes entre les unités de condos. Il est également important de noter que de nombreux condos n’autorisent pas les portes ouvertes pour des raisons de sécurité.

Si la simple disponibilité détermine si quelque chose se vendrait ou non, les entreprises de tous les secteurs économiserait leurs dépenses marketing. Nous pensons qu’une campagne de marketing complète est essentielle pour atteindre plus d’acheteurs et qu’il est essentiel d’atteindre un plus grand nombre d’acheteurs pour obtenir le meilleur prix. Un marketing efficace atteint les acheteurs en ligne et hors ligne. 92% des acheteurs recherchent une maison en ligne, il est donc essentiel qu’ils trouvent votre maison, et une fois qu’ils le font, la qualité du marketing la distingue des autres.

Si seulement il y avait une seule réponse à cette question! Historiquement, février, mars et septembre ont été les mois où le ratio prix / prix demandé le plus élevé a été atteint; ces mois sont connus pour certaines des guerres d’enchères les plus féroces dans le grand Montréal. Décembre et janvier sont historiquement les mois les plus lents, mais selon le type de propriété que vous possédez, avoir moins de propriétés concurrentes dans les mois les plus lents pourrait être un énorme avantage pour vous. Il est préférable de discuter des avantages et des inconvénients de la synchronisation de l’inscription de votre maison avec un courtier immobilier expérimenté.

Les frais varient d’un notaire à l’autre, mais en générale il faut s’attendre à un honoraire d’environ 1200$ pour l’achat et 800$ en frais pour la vente.

La réponse à cette question dépend de vos objectifs personnels et de ce qui se passe sur le marché immobilier. Si vous achetez une propriété en demande et vendez une propriété moins souhaitable, vous voudrez probablement vendre avant d’acheter.

Nous vous suggérons toujours d’interviewer plusieurs personnes – les compétences, l’expérience et la personnalité sont essentielles pour avoir une bonne expérience de vente.

Nous pouvons voir ici que 74% des gens n’interview qu’un seul courtier avant de procéder à la signature de contrat de courtage.

Cela dépend du type de maison que vous avez, de la période de l’année, de ce qui se passe sur le marché immobilier en général et de vos objectifs.

En règle générale, une maison ne se vend pas pour l’une des trois raisons suivantes: 1) le prix n’est pas correct; 2) elle n’a pas été bien commercialisé, ou 3) elle n’est pas bien «  montrée » aux acheteurs potentiels (et pourrait nécessiter un bon nettoyage ou un staging). Parlez à votre courtier et demandez à voir: 1) ce qui se passe sur le marché dans votre quartier depuis votre inscription, 2) le marketing qui a été réalisé et 3) les commentaires des courtiers / acheteurs qui ont vu votre maison.

Vendre une maison avec de jeunes enfants ou des animaux de compagnie présente des défis uniques. Il est toujours important de faire preuve de souplesse avec les acheteurs pour leur permettre de voir votre domicile lorsque cela leur convient, ce qui peut signifier que vous et votre nouveau-né au lit devrait envisager un déménagement temporaire pendant le processus de vente.

Lorsque vous vendez à la maison, il est important de divulguer tout ce que vous connaissez de votre domicile. Personne n’aime “se faire avoir” quand il s’agit d’acheter une maison, une voiture ou quoi que ce soit d’autre. Si vous êtes conscient de défauts avec le toit, un appareil ou de la maison en général, vous serez toujours mieux d’être honnête et franc. Si vous êtes conscient de défauts, autant que possible, il est préférable de les réparer avant de les mettre sur le marché. Cela peut éviter des problèmes potentiels et / ou des poursuites une fois que votre maison est sous contrat, après les inspections et même des années après que vous ayez vendu votre maison.

L’évaluation municipale ou évaluation foncière est différente de la valeur marchande. Il y a beaucoup de maisons qui pourraient être vendues pour beaucoup plus que l’évaluation municipale et d’autres qui pourraient être vendues pour beaucoup moins. La valeur municipale d’une propriété est utilisée aux fins de taxation de votre municipalité locale. La valeur municipale est multipliée par le taux de taxation pour déterminer quelles sont vos taxes annuelles. Cette évaluation n’a aucun impact sur la valeur marchande de votre maison pour un acheteur potentiel.

Malheureusement, beaucoup d’acheteurs de maison qui croient qu’une maison est listée plus haut que l’évaluation foncière est trop chère. C’est loin de la vérité. Aussi l’acheteur demandera si quelque chose ne va pas avec une maison si le prix demandé est beaucoup moins que l’évaluation municipale. En fin de compte l’évaluation foncière n’a aucun impact sur combien vaut vraiment votre maison. Il y a des propriétaires qui n’ont pas prêté attention à leur évaluation, pour ensuite découvrir que leur municipalité l’a augmenté, année après année, même si la valeur marchande n’a pas augmenté.

Cette question fréquemment posée peut être résolue très facilement. Le prix demandé  est le prix que la maison est actuellement affiché. Le prix de vente est le prix de la maison pour lequel elle s’est vendu. Un bon courtier immobilier devrait pouvoir suggérer un prix demandé qui finit par être très proche du prix vendu.